Bref, je me suicide

Aujourd’hui je me suicide. En quelques minutes, je quitterai le monde. Il me reste que de rédiger ma lettre d’Adieu et décider par quel moyen me tuer. Maman me dit toujours qu’il ne faut jamais laisser les préparations aux derniers instants. Maman a raison. J’ai pensé prendre une corde, la mettre autour de mon coup mais je n’ai aucun sous pour l’acheter. D’ailleurs il fait tard, les boutiques ont fermé. J’ai envie d’aller à la terrasse, me jeter du haut mais on vit au rez de chaussée. Je suis assez paresseuse pour monter la haut et je n utilise jamais ascenseur. Je ne peux pas couper les veines, j ai horreur du sang. J avalerai donc plusieurs pilules à la fois. Voici l’avantage d’être toujours malade, j ai largement de choix maintenant. Papa me dit qu’il faut toujours voir le bon côté des chose. Papaa raison

Je me demande quel est le bon côté des choses dans se tuer. Je le serai quand je mourrai. Je ne sais si on est conscient après la mort..Peu importe, j’ai vite perdue l attention. Mes amis me disent toujours que j’ai une faible concentration. Mes amis ont raison…Je commence la rédaction. Je ne sais quoi dire. Mais la dernière tendance dit que quand on suicide, il faut laisser une trace écrite. Je suis la mode, je le ferai aussi. Mon écriture est médiocre, illisible. Mon professeur de langues me disait qu’il fallait que j m’entraîne chez moi. Mon professeur de langue a raison. Je rédige dans mon téléphone. Oups, batterie faible. Je l ai mis en charge. Quand on me verra morte, allongée par terre..ils n oublieront jamais cette image.je dois me faire belle alors. Je me suis habillée en glamour. . Mes cheveux sont lisses mais un peu secs. La coiffeuse me dit toujours qu il faut couper les pointes. La coiffeuse a raison. On frappe à la porte, mon frère vient d arriver. Il me dérangera en suicidant. I fait tard, j ai ai tardé. C est 00h45 et j ai sommeil. Je me suicidera demain alors… Bonne nuit

Publicités

Salut cv ?

Assise sur le sol, mon pc posé sur mes genoux, je consulte mon fil d’actualité. Des personnes postant leurs photos ici par là , des religieux priant pour un (y) et des artistes cherchant à se marquer et des milliers de pages répétant leurs litanies. Les notifications d’aujourd’hui étaient pareils à ceux d’hier, et je peux anticiper ceux du lendemain. Je jette un coup d’œil sur la discussion instantanée. Un rond vert au près de son nom. Il est là. Je clique sur nom et une fenêtre s’ouvre. On garde l’historique de tout, c’est inutile pour moi. Je connais nos conversations par cœur. Devrais-je dire shutterstock_197767229-750x500 Lire la suite

Page blanche

Allongée dans mon lit, je porte une tenue aussi légère que mon espoir. Je fixe le plafond, blanc et vide, pareil à mon heureux passé : L’innocente moi. Dans ma chambre, le silence est roi. Seul le son des aiguilles le brise et me remet à la réalité. Le temps passe. J’éteins les lumières. Il fait sombre. L’ obscurité de la chambre me rappelle celle de mon esprit. Je ferme les yeux, et laisse place au sommeil venir me joindre. Il me trahit. J’ai attendu jusqu’à l’aube , il n’est pas encore venu. Une douce lumière commence à éclaircir les murs de ma chambre. C’est une nouvelle journée. Je me suis dit girl_sleeping___line_art_by_mizlissa-d6uynsj Lire la suite

Secret du bonheur…

Je vous dis un secret : Il n’existe aucun raccourci qui vous mènera au bonheur. Ce dernier, pour l’atteindre, il vous faut une longe route à parcourir, une haute montagne à grimper. Vous seriez fatigués, épuisés….Dans cette route, vous ne seriez pas seuls, certains vont vous accompagnez jusqu’au bout, et d’autres capables de vous joindre pour un instant, bouleverser votre vie et quitter sans aucune trace, une dernière catégorie passera inaperçue. Mais croyez moi, chaque personne est là pour une raison. Tout est calculé d’avance…
Vous seriez épuisés. Or, un jour, vont blessures vont finir par se soigner. Les choses qui vous ont fait pleurer hier, seront inaperçus aujourd’hui. Ce jour là, vous seriez fiers de vos cicatrices, pas la peine de les cacher. Et, quand vous arriverez à ce jour, croyez moi vous étés sur la bonne route.
C’est quoi le bonheur? J’en sais rien. Peut-être c’est s’assoir et rire de ses erreurs du passé. Peut-être c’est aimer soi et se regarder droit dans les yeux et malgré tout…ou bien c’est de gravir cette montagne, tomber et oser reprendre le trajet du début. C’est de croire que malgré tout, y aura un lendemain…

Amis virtuels

J’ai 536 amis sur Facebook. Parmi ces 536 amis, y a deux ou trois personnes avec qui, je parle des heures et des heures sans ennuyer. Ils sont les meilleurs.Avec eux tout est spontané. Ensuite, y a quelques uns ( 5 ou 6 ) personnes dont on était très proches un jour mais comme on dit, loin des yeux, loin du cœur…Tant pis en cas de besoin je serais là pour eux, et c’est assez réciproque. J’ai presque une trentaine d’amis que je les ai rencontré via des clubs et associations. Dans cette trentaine, rares sont ceux avec qui la conversation dépasse un  » salut, cv ?  » .
Facebook-lance-ses-nouveaux-boutons-reactions-et-j-aime.gif  Lire la suite

Pornographie des mots

Pornographie des mots: Lettre à mon clavier
Cher clavier,
Tu m’attends venir te joindre. Tu laisses mon cœur se sentir nu devant toi, tu autorises mes doigts te caresser. Des touchés, tantôt douces, tantôt durs, tu cris de joie, de malheur ou des deux.
Tu m’attends venir te joindre. Faire le rituel de la soirée. M’épuiser, pour que je dors à tes cotés.
Or, cette nuit là, j’ai perdu d’envie, et Lire la suite

L’art de se détruire

Je me présente, âgée de 19 ans, j’ai un énorme talent. Ce dernier, consiste à nuire à tout élément de mon présent, gâcher la vie des autres , mes relations avec mes proches en une seule seconde. Comment? En pensant qu’aux pires possibilités.
J’ai reçu une déclaration d’amour d’un garçon repéré au coin, c’est qu’il s’est trompé destinataire. Je parle avec quelqu’un pour des heures mais13101568_10206023683303757_1399080432_n.jpg Lire la suite

Créatures de minuit

Quand j’étais toute petite, je vérifiais avant dormir, s il y avait des ogres sous mon lit. Ensuite, ce sont les vampires qui ont pris la vedette. Devenue peu mature, j’ai  eu horreur d’araignée. Finalement, les démons me faisaient trembler de peur. Ce qui était marrant, c’est qu’a ces moments d angoisse, je mettais la couverture sur ma tête. Je disais qu’une fois chaude, le monde devient meilleur…
J’ai finis par grandir.Je n’ai encore vu ses monstres mais je les sens…Ils image-NIGHTMARE_1916sont là, en train de m observer…J entends leurs rires, leurs cris..Ils s’avancent tous vers moi..J’ai peur, je cris.. Aie ! J’ai mal.. Lire la suite

Gardons l’enfant en nous

Gardons l’enfant en nous…enfancesi seulement on pouvait perdre raison un instant pour avoir une sérénité éternelle…
Gardons l’enfant en nous…
Vous avez déjà remarqué comment les enfants posent des questions sur tout et rien? Des questions faciles mais profondes? Et si seulement on continue à garder notre curiosité
Gardons l’enfant en nous…
Vous avez déjà remarqué comment les enfants trouvent le bonheur en simple choses? Et si seulement on pouvait se débarrasser de toute superficialité dans notre vie.
Gardons l’enfant en nous…
Vous avez déjà remarqué comment les enfants sourient et pardonnent à tous? Et si seulement on ne pouvait garder aucune rancune.
Gardons l’enfant en nous, gardons l’artiste en nous, gardons le vivant en nous…